Si vous ne connaissez pas le tempeh, laissez-vous tenter par ce substitut végétal à la viande qui gagne en popularité ! Son goût unique et son profil nutritionnel en font un aliment qu’il faut absolument découvrir.

Le tempeh est préparé à partir de fèves de soya, lesquelles appartiennent à la grande famille des légumineuses au même titre que les pois chiches et les lentilles. Au Québec (Canada), que ce soit pour préparer le tofu ou le tempeh, on utilise du soya jaune, qui n’est pas un OGM (organisme génétiquement modifié). Les fèves de soya entières sont cuites puis écrasées avant d’être ensemencées avec un champignon (Rhizopus oligosporus). C’est donc un produit fermenté : un plus pour votre santé intestinale ! Au cours de la fermentation effectuée dans un environnement contrôlé, des moisissures se forment, un peu comme sur certains fromages. Ce sont d’ailleurs elles qui donnent au tempeh sa couleur blanchâtre et son goût prononcé unique.

Le tempeh a une saveur complexe d’umami avec des arômes de champignon et de noisette. Si vous désirez atténuer son goût caractéristique, vous pouvez le faire mariner avant de le cuire ou bien utiliser un tempeh aromatisé.

D’un point de vue nutritionnel, le tempeh est particulièrement intéressant. C’est un produit dérivé du soya, l’une des rares protéines végétales à haute valeur biologique, c’est-à-dire renfermant tous les acides aminés essentiels, comme c’est le cas pour la viande et rarement pour les autres sources de protéines végétales. Comparativement au tofu, le tempeh renferme jusqu’à 20 % plus de protéines. Par ailleurs, son processus de fermentation facilite l’assimilation des protéines, sans compter qu’il augmente la concentration et la biodisponibilité des vitamines et des minéraux.

Puisque la fève de soya est utilisée entière pour préparer le tempeh, ce dernier renferme aussi une bonne quantité de fibres, alors que le tofu n’en contient pas du tout. Il contient aussi de bons gras et des éléments phytochimiques, comme les phytostérols, lesquels sont reconnus pour leurs bienfaits sur la santé du cœur.
Le tempeh a beaucoup plus de texture que le tofu (fabriqué à partir de boisson de soya caillée et pressée). Il est à la fois ferme sous la fourchette et tendre sous la dent. C’est donc un produit très intéressant pour remplacer la viande.

Le tempeh doit toujours être cuit avant d’être consommé. Vous pouvez le faire sauter en cubes, le griller en tranches à la poêle ou au barbecue, ou bien cuire un bloc à la vapeur et le hacher.
C’est un ingrédient savoureux très polyvalent qui se consomme chaud ou froid dans les plats salés (sauce pour pâtes, chili, tacos, pâté chinois, boulettes, galettes de hamburgers, etc.) ou sucrés-salés (avec du sirop d’érable ou de l’ananas, c’est un délice !).

Quelques astuces pour ajouter facilement le tempeh au menu :
1. Gardez au réfrigérateur du tempeh déjà cuit, nature ou mariné et assaisonné pour préparer des sandwichs, des wraps, des salades-repas ou des sautés express de légumes protéinés.
2. Pour garnir vos salades, préparez des « croutons » de tempeh : grillez des cubes de tempeh marinés (ex. : saveur Plaisir printanier Tempéhine) quelques minutes dans une poêle légèrement huilée, puis hors du feu, enrobez-les de poudre d’ail.
3. Pour préparer de savoureux sandwichs, mélangez du tempeh cuit ex. : saveur Plaisir printanier Tempéhine) hachés grossièrement de la mayonnaise (végane, si désirée), des canneberges séchées et des noix ou des graines de tournesol.
4. Tout le monde aime les brochettes et c’est parfait pour la boîte à lunch ! Sur des pics, alternez des cubes de tempeh marinés précuits ex. : saveur caribéenne Tempéhine) des tranches de concombres, des poivrons et morceaux d’ananas.

Tant pour son goût unique que pour son profil nutritionnel, le tempeh mérite vraiment une place de choix au menu !